La bonne mutuelle pour les travailleurs non-salariés ou TNS

Malgré la position sociale que les dirigeants d’entreprises en ont, ils ne sont pas couverts par la protection sociale. Ils sont obligés de se souscrire à une complémentaire santé à part, qui, parfois, est un véritable casse-tête. Si vous entrez dans la catégorie des travailleurs non-salariés, cet article vous est donc destiné surtout dans vos choix parmi les différents types d’assurance existante. Du moment que vous bénéficiez d’une ressource financière différente des salariés comme les artisans, les indépendants, les libéraux, les chefs d’entreprises, etc., vous faites alors partie des TNS.

La couverture sociale des travailleurs non-salariés

Même si vous n’êtes pas couvert par la couverture sociale, vous aurez droit à votre propre mutuelle. Elle est définie par rapport à vos honoraires et vos obligations qui ne sont pas les mêmes que ceux des salariés. Il s’agit de la RSI ou Régime Social des Indépendants. Visitez ce site pour en savoir plus.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’elle couvre à peu près les mêmes frais que celle d’une mutuelle classique c’est-à-dire 70 % de la cotisation médicale et 80 % en cas d’hospitalisation. La différence entre un travailleur non-salarié et un salarié est les charges à payer. Par ailleurs, en cas de problème professionnel comme un arrêt maladie, d’accident de travail ou de perte d’emploi, un TNS n’est pas aussi bien protégé qu’un simple salarié. D’où le besoin de souscrire à une complémentaire santé.

Peu importe dans quel cadre social appartient une personne, il existe toujours une mutuelle qui leur est destinée. Dans notre cas, l’assurance de complément est proposée en fonction de vos attributions et de vos honoraires. Généralement, les garanties doivent s’adapter à votre mode de vie ainsi qu’à votre situation professionnelle. Une bonne complémentaire santé doit pouvoir s’étendre jusqu’à votre famille. Assurez-vous de bien inclure cette partie dans les clauses du contrat, car certains assureurs oublient de mentionner cela au préalable.

Comment trouver une mutuelle pour un travailleur non-salarié ?

On peut définir trois étapes clés pour avoir une bonne complémentaire santé. La base est que vous connaissez bien votre propre état de santé et celui de votre famille. En effet, c’est très important, car la première étape consiste à déterminer les garanties qui vous conviennent parmi les propositions et de choisir ce qui vous semble les plus appropriés. Il est sûr et certain que vos choix ne vont pas se limiter à seulement deux ou trois garanties, mais peut-être bien plus que cela.

La deuxième étape consiste à faire un tri et de cibler ce qui est vraiment plus important et ceux qui sont facultatifs. Tandis que la troisième étape se focalisera sur le tarif proposé. Vous aurez donc à faire une étude comparative sur quelques propositions. Vos choix devront se baser sur votre situation. Une mutuelle qui s’adapte à vos besoins et qui est dans vos moyens.

Il faut également noter qu’un travailleur non-salarié peut bénéficier de la loi Madelin. Il s’agit d’une complémentaire santé qui offre un avantage fiscal. Vous pouvez choisir les garanties qui vous conviennent et prendre part à la cotisation sociale qui sera déduite de vos impôts. La condition est que vous avez réellement un régime d’imposition.