Pourquoi veiller au maintien de la propreté de votre lieu de commerce?

Il est conseillé de conserver son espace de vente toujours propre, car cela permet non seulement de protéger, mais aussi de protéger ses employés et sa clientèle. Le respect des règles permet aux propriétaires de lieux de restauration d’assurer la sécurité des consommateurs et de maintenir la qualité des aliments. Nous vous fournirons dans l’article ci-dessous, diverses informations relatives aux normes d’hygiène dans un local commercial.

Quelles sont les normes d’hygiène d’un local commercial ?

Les personnes qui possèdent ou qui souhaitent installer un lieu de commerce doivent veiller se conformer aux règles d’hygiène. Ils doivent se conformer aux normes d’hygiène d’un local commercial établies par les autorités compétentes, afin d’éviter d’éventuelles sanctions. Notons que les dispositions concernent tous les commerçants, mais elles sont plus basées sur les tenanciers de lieux restauration et à la distribution alimentaire.

Vous êtes propriétaire d’un local commercial et vous avez besoin d’un spécialiste pour entretenir votre espace dans le respect des normes en vigueur, une entreprise de nettoyage, Time Partners Services, dispose des matériels professionnels indispensables à la bonne tenue de vos locaux commerciaux dans le 94. Ce spécialiste de l’hygiène offre ses services aux particuliers et professionnels dans toute la région Ile-de-France. Il est doté d’une grande expérience, possède les compétences nécessaires et le matériel adapté pour intervenir dans tout type de locaux.

Le 94 est un département de la France qui fait partie de la métropole de Grand Paris. Cette cité située en région Ile-de-France est traversée par la Marne. Le musée Fragonard de l’école nationale vétérinaire d’Alford, le musée de la résistance nationale et le château de Vincennes font partie de ses principales attractions.

Quelles sont les règles d’hygiène d’un lieu de commerce ?

Les règles d’hygiène concernant un local commercial sont régies par l’arrêté du 9 mai 1995 et depuis 2006 par des mesures européennes. Ces dispositions s’intéressent aux entrepreneurs qui effectuent la préparation des produits alimentaires et qui les redistribuent au consommateur ou les lui remettre directement.

Il est conseillé, pour se conformer à ces normes, de respecter les différentes mesures d’hygiène imposées. Soutenons également que tous les établissements qui fournissent directement des denrées alimentaires aux consommateurs doivent se déclarer auprès de la DDSV (direction départementale des services vétérinaires).

La DDSV se chargera de faire des contrôles réguliers pour s’assurer que l’établissement respecte les règles d’hygiènes établies. Dans le cas où le local commercial transgresse ne respecte pas les normes, l’exploitant du fonds de commerce est considéré comme responsable et sera soumis à des sanctions financières de la mise aux normes.

Il est impératif de savoir que les normes d’hygiène concernent tous les espaces commerciaux, leurs équipements, l’alimentation en eau, les dispositions prises vis-à-vis des employés, les produits alimentaires et les déchets produits.

Selon l’article L-236-1 : «  tout établissement d’au moins 50 salariés doit disposer des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail. »

Les principales normes auxquelles tous les locaux doivent se conformer, peu importe la nature du local ou le nombre de salariés sont :

  • Un état régulier de propreté dans les locaux
  • Veiller à la protection des employés contre le froid et les intempéries
  • Posséder des locaux bien éclairés pour éviter de fatiguer les yeux du personnel
  • Réduire l’exposition au bruit le plus possible
  • Garder une tenue adéquate au sein du local
  • Agencer des équipements sanitaires non mixtes

L’inspection du travail et les ingénieurs-conseils des caisses nationales d’assurance maladie peuvent effectuer des contrôles pour vérifier si les règles d’hygiènes dans les locaux commerciaux sont respectées. Lorsqu’un local n’est pas conforme aux dispositions légales, un procès-verbal affirmant l’infraction sera envoyé au propriétaire du local qui devra effectuer es modifications indispensables dans un délai bien définit.