Élaguer un arbre : une affaire de professionnels

Avoir des arbres dans son jardin est tellement agréable ! Sources d’ombre et de fraîcheur en été, ils ont besoin, comme tous végétaux d’un entretien particulier. Cependant, élaguer correctement un arbre nécessite des connaissances techniques spécifiques et il vaut mieux confier cette tâche à un professionnel qualifié.

Pourquoi engager des élagueurs professionnels ?

  • Choisir la bonne entreprise

Élaguer un arbre est difficile, fatigant et contraignant. Si vous n’avez pas les connaissances techniques et arboricoles, cela peut même s’avérer dangereux pour vous et votre entourage. En engageant des spécialistes comme mille et une feuilles, vous assurez d’un travail correctement effectué dans le respect des arbres et de la réglementation. N’hésitez pas à demander un devis d’élagage à plusieurs entreprises pour comparer les prix et avoir le choix. Demandez à ces professionnels des photos et des exemples de réalisations pour vous faire une idée de leurs compétences et de leur sérieux.

  • Du matériel professionnel

Les élagueurs professionnels travaillent avec du matériel adapté. Si le sécateur est un outil assez courant, tout le monde n’a pas chez lui une scie à élaguer ou une tronçonneuse. Pour les branches en hauteur, il convient d’avoir une échelle ajustable, un cordage solide, des mousquetons et un baudrier de levage ou un harnais de protection pour éviter une chute malencontreuse. Pour se protéger de tous les risques liés à cette activité parfois périlleuse qu’est l’élagage d’arbres, ces spécialistes se parent de casques, de pantalons et de gants anti-coupures, de chaussures de sécurité et de lunettes anti-projections.

Pour un aménagement du jardin, pour un abattage d’arbre ou pour l’entretien régulier de votre parc arboricole, demandez un devis d’élagage. Pour votre sécurité et celle de tous, vous ne regretterez pas d’avoir fait appel à un élagueur professionnel, qui vous prodiguera au passage de précieux conseils.

Pourquoi élaguer un arbre ?

  • Un atout santé pour votre arbre

Enlever quelques branches d’un arbre lui assure une meilleure santé car il recentrera ses efforts sur ses branches restantes et il gagnera en vigueur. En respectant son rythme de vie et les caractéristiques propres à son espèce, vous lui donnez la capacité de se développer sainement et durablement. L’idée est d’éliminer les branches cassées ou mortes, de supprimer certaines ramifications pour en privilégier d’autres, tout en préservant l’aspect naturel de l’arbre.

Pour les arbres fruitiers, un bon élagage d’arbre permet une augmentation de la production. De plus, les fruits ayant plus de place pour s’épanouir, leur calibre sera plus important.

  • La sécurité de tous

Selon la réglementation en vigueur, dès l’instant où votre arbre empiète sur la parcelle de votre voisin, vous êtes obligé de le tailler. L’élagueur professionnel va couper ses branches de manière à diriger sa croissance. En effet, il ne faudrait pas qu’elles se dirigent vers un endroit qui pourrait s’avérer dangereux. Que se passerait-il si une branche tombait sur la toiture de votre maison pendant une tempête ? Ou pire, sur quelqu’un qui passerait simplement devant votre mur d’enceinte ? Ce serait le drame.

Si vous envisagez un abattage d’arbre, il est nécessaire de l’élaguer préalablement pour mieux contrôler la future chute du tronc.

  • L’esthétique de votre jardin

Outre l’aspect sécuritaire, l’élagage d’arbres permet un aménagement du jardin optimal. En leur offrant une esthétique harmonieuse, ils s’intégreront parfaitement à l’ensemble de votre jardin.

Quand élaguer un arbre ?

  • Le calendrier d’élagage

Un élagage efficace est une affaire de timing. Le calendrier de coupe diffère selon l’espèce de l’arbre. En règle générale, les arbres feuillus, comme le peuplier, le chêne ou le hêtre, sont à élaguer au printemps. L’afflux de sève à cette période-là permet une meilleure cicatrisation et une meilleure résistance aux parasites qui pourraient venir s’installer. Les arbres donnant des fruits à noyau, tels que l’abricotier ou l’olivier, se taillent plutôt en début d’automne, après les récoltes.

  • Prendre en compte la météo

Il est cependant primordial, et tout élagueur professionnel vous le dira, de ne pas tailler un arbre lorsqu’il fait trop froid ou trop chaud. Le gel est en effet aussi néfaste qu’un soleil ardent pour la cicatrisation d’un arbre.

  • Fréquence de taille

Bien que l’élagage soit plus souvent nécessaire sur des espèces à croissance rapide, la fréquence de taille dépend aussi fortement de l’âge de l’arbre : tous les 2 ans jusqu’à ses 10 ans, tous les 4 ou 5 ans entre ses 10 et 20 ans et tous les 10 ans au-delà de ses 20 ans.