Comment se protéger contre les contaminations virales ?

En général, les maladies virales ou bactériennes se propagent par les contacts rapprochés entre les personnes. Dans une communauté, il est impossible de vivre en retrait, loin de ses semblables. Plusieurs circonstances nous obligent à nous heurter avec d’autres personnes : le travail, le partage d’objet, le travail de soin, la fréquentation des lieux publics, etc. Néanmoins, il existe toujours un moyen pour lutter contre la propagation virale ou bactérienne. Le but à atteindre dans ces cas-là c’est que tout le monde respecte les consignes établies par haute autorité. Il y a également des mesures préventives afin de soulager la conscience. S’il existe un traitement, se faire vacciner semble être la meilleure option. Il vous protège ainsi que vos semblables.

Les mesures standards à appliquer en cas d’épidémie

La première chose à faire est de s’habituer à garder les mains toujours propres. Le rapport humain nous oblige à faire des échanges. Nos mains sont donc les premiers outils de contamination. Face à une épidémie, il faut suivre les consignes et les techniques pour se laver.

Il est aussi primordial de nettoyer votre environnement : votre bureau, vos espaces sanitaires, tout ce que votre main a pu toucher.

En second lieu, un des plus importants est la façon de se tousser et d’éternuer. Il faut protéger la bouche pour éviter d’émettre de gouttes de salive à votre entourage.

Quand vous n’êtes pas chez vous et surtout si vous n’avez pas encore lavé vos mains, évitez à tout prix de toucher la bouche, le nez ou les yeux. Ces parties du corps sont les ouvertures à la contamination.
Respecter la distance d’un mètre surtout avec une personne susceptible d’être malade. Vous êtes obligés de vous retenir même si cette personne est une de vos proches. N’utilisez pas les objets que celle-ci vient de toucher.

N’attendez pas qu’il y ait des cas graves pour prendre des mesures. Achetez votre masque chirurgical jetable pour éviter les longues files d’attente à la pharmacie.

Que faire si l’on est malade ?

Ceci est très important ; si vous ne vous sentez pas bien, alerter les urgences. Si votre cas est en rapport avec l’épidémie, vous faites prendre d’énormes risques à vos proches en vous cachant. Isolez-vous en attendant les responsables de santé et ne laissez personne vous toucher.En général, les attaches virales ont des effets immédiats par rapport à notre température corporelle. Pour le cas actuel, le Coronavirus COVID-19, une personne présentant des symptômes a une forte augmentation de la température. La meilleure option qui s’offre à nous, pour notre bien et celle de nos proches est de contacter uniquement les urgences. Allez chez notre médecin traitant est une mauvaise idée.

Le respect d’hygiène contre la contamination virale

Chaque individu doit apprendre à se protéger en cas d’épidémie. Cela doit être un réflexe, mais non pas une obligation. Comme le dicton nous l’a appris, il vaut mieux prévenir que guérir. Les virus se transmettent en général, par la voie respiratoire. Ils sont volatiles et nous sommes leur moyen de transport. Il faut donc rester toujours propre.