Les demandes de carte grise en préfecture… C’est définitivement fini !

La carte grise en ligne est une télé-procédure par internet qui a été mis en place le 1er novembre 2017. Cette idée est née de la modernisation des services publics et a été instaurée à la suite de l’intégration du Plan Préfectures Nouvelle Génération (PPNG). Cette nouvelle procédure évite désormais aux automobilistes de se déplacer dans les préfectures pour faire une demande de carte grise. Faire son certificat d’immatriculation est devenu une opération facile, car elle se fait désormais par le biais d’internet.

Des procédures gratuites en ligne

Les demandes de carte grise se font, depuis le 7 août 2017, via internet. Pour ce faire, il faut se rendre sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS). Le processus consiste à s’inscrire d’abor sur France Connect en renseignant votre identifiant et votre mot de passe pris sur votre avis d’imposition ou votre attestation Ameli.

Une fois cette opération effectuée, vous êtes en mesure d’obtenir vos différents documents. Notons que des solutions ont déjà été élaborées pour avoir une déclaration de cession, un changement d’adresse ou une demande de duplicata. Il est important de savoir que la réalisation d’une nouvelle carte grise pour un véhicule d’occasion n’est possible que si le vendeur a préalablement déclaré la cession de sa voiture en ligne et qu’on lui a fourni un code dont se servira le nouvel acquéreur.

La procédure pour faire une demande de carte grise se fait en trois étapes. La première consiste à renseigner toutes les informations demandées par le simulateur de taxes et la seconde permet de valider la demande. La troisième étape consiste à constituer le dossier et à les envoyer au centre de traitement agréé. La dernière phase est celle de la réception de la carte grise.

Les avantages et inconvénients de ce nouveau procédé

La nouvelle procédure de demande de certificat d’immatriculation renferme certains inconvénients. En effet, il faut obligatoirement scanner et envoyer les copies des documents indispensables, en l’occurrence l’ancienne carte grise ou le récépissé du contrôle technique. De plus, les automobilistes sont contraints de conserver l’ancienne carte grise pendant cinq ans au risque de payer des amendes.

La gratuité du processus de réalisation de carte grise est un des principaux avantages de cette nouvelle procédure. Notons qu’il faut néanmoins payer des taxes en fonction du modèle du certificat. En outre le procédé en ligne donne la possibilité à chacun de faire sa carte lorsqu’il est libre et en étant chez lui. En effet, plus besoin de passer des heures dans des rangs au sein des préfectures.

Les solutions mises en place pour les personnes qui n’ont pas d’ordinateur ou d’internet

De nombreuses alternatives permettent aux automobilistes qui ne possèdent pas d’ordinateurs et qui n’ont pas accès à internet de faire leur demande de certificat d’immatriculation. En effet, plus de 3800 professionnels sont disponibles pour effectuer les démarches à leur place. On peut citer en autre les garagistes et les centres auto ou les concessionnaires.

Notons que les procédures ne sont plus gratuites pour les personnes qui choisissent cette option. Ils vont devoir dépenser près de trente euros.

Par ailleurs, il est impératif de savoir que certains départements ont décidé d’installer des services numériques équipés de bornes et souvent surveillés par des conseillers qui vous aideront dans votre demande de certificat.