Comment choisir un bénévole pour accompagner une personne en fin de vie ?

Les malades, les personnes en fin de vie ou les personnes âgées bénéficient de soin palliatif. Cet accompagnement a pour objectif de leur apporter du bien-être dans les meilleures conditions de vie possible. Le bénévole assure la réalisation des besoins accompagnés par les professionnels en soin palliatif comme les médecins ou les psychologues.

Que doit-on savoir pour être efficace en accompagnement en soin palliatif ?

Le soin palliatif est un ensemble de soin pour accompagner les personnes atteintes de maladies graves comme le cancer en phase terminale. L’équipe palliative doit avoir une bonne culture et des connaissances de base pour réaliser cet accompagnement en soin palliatif. Elle est composée de médecins, de psychologues, d’infirmiers, de bénévoles… À cette étape de sa vie, le malade peut choisir une personne de confiance à laquelle elle confie ses dernières volontés lorsqu’elle ne sera plus en état de parler. Cela peut concerner ses soins ou ses funérailles. D’ailleurs, elle peut tout aussi bien rédiger une lettre de directives anticipées pour le maintien ou non de soins ou pour le déroulement de ses obsèques. Elle peut aussi contacter directement une entreprise de pompes funèbres à Caen pour l’accompagner à organiser des funérailles personnalisées. Caen est une ville qui se trouve au nord-ouest de la France, elle est le siège du conseil régional de Normandie. Les Caennais comptaient environ 105 000 d’habitants en 2017.

En quoi consistent les soins ?

Le soin palliatif est destiné aux personnes en fin de vie ou qui ont des pronostics de vie faible comme les personnes très âgées. Ils sont destinés à soulager les douleurs physiques, à atténuer les symptômes déstabilisants comme la nausée, l’anxiété, à gérer la souffrance psychologique à partir de l’entretien thérapeutique et de l’assistance des psychologues.

Beaucoup de patient ou de personne en fin de vie veulent vivre leur dernier instant dans leur domicile. Les soins palliatifs à domicile peuvent bel et bien être réalisés, dans une certaine mesure. Les personnes bénéficient des mêmes traitements qu’en hôpital, mais l’accompagnement d’un bénévole en soin palliatif est nécessaire pour pouvoir le réaliser. Il est donc important de bien choisir l’association de bénévole qui a les bonnes connaissances en soin palliatif et les bonnes cultures en aide social pour maximiser le souhait de chaque patient.

Quels sont les rôles et les qualités des bénévoles

Le bénévole en accompagnement de soin palliatif doit avoir une bonne capacité d’écoute afin de réaliser les attentes. Il doit avoir un caractère bienveillant et sans jugement. De plus, il doit avoir des compétences dans les relations humaines et une bonne compréhension de la souffrance morale.

Le bénévole en activité doit avoir, à tout moment, un contact direct avec le centre qui réalise l’accompagnement en soin palliatif pour un débriefing. Il est donc important de savoir si l’association de bénévole dispose d’une bonne relation avec l’équipe de coordination du réseau afin de transférer à tout moment les informations concernant l’état du patient aux professionnels en soin palliatif.

Ce sont les médecins qui traitent du cas du malade et de son état, mais c’est au bénévole de prendre soin de lui. Il doit donc disposer d’une bonne connaissance en matière d’accompagnement en soin palliatif, ainsi que d’une volonté intrinsèque à faire les taches correctement. Il faut savoir que chaque volontaire bénéficie d’une formation en accompagnement en soin palliatif auprès de son association.